logo 1.gif
CAP
Finance
Le Réseau de la finance solidaire et responsable
Plan du Site
Contact
piggybank3.jpg
Prendre en compte des considérations sociales ou environnementales, en plus des objectifs financiers
Des pratiques de la FSR, on distingue
quatre grandes composantes :
• La finance solidaire : elle désigne le financement du développement économique communautaire et des entreprises d’économie sociale.  Gouvernée par les acteurs du milieu, elle prend la forme de prêts à intérêt avec ou sans garanties,
mais elle passe aussi par la reconstruction du capital social des communautés.
• Le capital de développement : il utilise les instruments du capital de risque, mais il se distingue du capital de risque traditionnel par ses objectifs socio- économiques. Il n’occulte pas la préoccupation du rendement financier, mais suppose
des arbitrages conséquents entre les dimensions économique et sociale.
• Les pratiques de tamisage : dans le domaine du placement, les pratiques de tamisage comprennent diff érentes approches : filtres négatifs (critères d’exclusion), filtres positifs (critères d’inclusion) et sélection des « meilleurs du secteur ».
• Les analyses ESG : elles réfèrent aux pratiques de placement fondées sur l’analyse des risques extra financiers, qui tiennent compte de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).
Les composantes de la FSR.
Lire le 1er portrait de la FSR au Québec