Dévoilement du portrait 2016 de la finance responsable au Québec.

–En progression rapide et constante, la finance solidaire perçue comme une force positive et rentable  –

Montréal, le 26 octobre 2017 Le 26 octobre, sont dévoilés les résultats d’une étude faisant état de la place toujours grandissante de la finance responsable dans l’économie du Québec. L’organisation CAP Finance, un regroupement d’institutions financières vouées à l’investissement responsable, est fière d’être associée à la réalisation de ce 4e portrait de la finance responsable au Québec chapeauté par l’Institut de recherche en économie contemporaine du Québec (IRÉC). Le financement adéquat de projets de développement économique communautaire et d’entreprise d’économie sociale étant au cœur des préoccupations des membres de CAP Finance, ceux-ci s’unissent pour démontrer l’importance que prend l’investissement responsable au fil des ans.

En chiffres
Les résultats confirment que plus d’argent et plus de capital issus du développement vont vers les entreprises d’économie sociale, notamment parce que ce type d’entreprise s’avère performant et assure des rendements. Globalement, l’investissement responsable a connu une croissance de 26 % depuis 2013 avec 14 milliards $ investis dans les projets des entreprises québécoises. La finance solidaire, avec ses 812 millions $ investis dans les entreprises d’économie sociale, a remarquablement progressé de 32% en seulement 3 ans. Le capital de développement, une forme de capital de risque à vocation socioéconomique, est passé de 10,5 G à 13,2 G$, soit une hausse de 26 %.

Impacts
Grâce aux portraits successifs réalisés depuis 2006, la finance solidaire et le capital de développement sont aujourd’hui largement considérés comme des éléments essentiels de la finance responsable, dans sa composante investissement (intervention financière directe dans une entreprise). Il est intéressant de découvrir que lors de décisions d’investissement, les institutions de la finance solidaire et celles du capital de développement partagent des objectifs similaires, ceux de contribuer au développement local et/ou régional, au financement des entreprises d’économie sociale, à l’emploi et au développement communautaire.

Résultats
Ce rapport contribue non seulement à construire cette compréhension que les acteurs ont de leurs propres pratiques, mais il entraîne une prise de conscience sans cesse grandissante, dans l’espace public, de ce phénomène de finance responsable. Étant la seule évaluation méthodique dans ce domaine au Québec, il vise autant à décrire les pratiques de la FSR qu’à provoquer une discussion sur son avenir.

Réalisée par Claude Jr Dostie en collaboration avec les économistes Marguerite Mendell de l’Université Concordia et Gilles L. Bourque de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IREC), l’étude est présentée lors du Colloque sur l’investissement responsable dans un monde complexe – Réseau PRI Québec dans le cadre de la conférence Portrait de la finance responsable au Québec dans un contexte mondial.

Commanditaires et partenaires de cette étude : CAP Finance, le Réseau PRI Québec, le Réseau des études québécoises de l’Université Concordia et Desjardins Gestion de patrimoine.

CAP Finance regroupe

Étude complète

Facebook CAP Finance

LinkedIn CAP Finance

-30-

Pour information, contactez :

Philippe Garant, Président
CAP Finance, le Réseau de la finance solidaire et responsable
Téléphone   514 866-2355 poste 202
Courriel       pgarant@fonds-risq.qc.ca

Marie-Reine Roy, Conseillère principale aux communications
Caisse d’économie solidaire Desjardins
Téléphone   514 598-1666 poste 327
Cellulaire     514 916-1955
Courriel       marie-reine.roy@desjardins.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *